Entre le TU et le VOUS

J’appartiens à la génération de ceux qui ont tutoyé leurs parents et vouvoyé leurs professeurs. Quand je rencontre quelqu’un de plus âgé ou qui m’est étranger, mon premier réflexe est de le vouvoyer. Même chose avec une personne qui m’inspire un respect particulier, que ce soit par son statut social, son prestige ou tout simplement…